Techniques photo

Portrait au flash : Assombrir l’arrière-plan

Anthony Szczerbal340 views
portrait-flash-b&w

portrait-flashDans cet article je vais vous apprendre à réaliser un portrait tout en ayant un arrière plan noir et ce, en plein jour et sans fond de studio!

Pour ce tutoriel, j’ai fait appel au fidèle ami de ma fille j’ai nommé ‘Baloo’ ! Pourquoi ‘Baloo’ plutôt qu’un vrai modèle ? Tout simplement parce qu’il ne bouge pas et qu’il est toujours souriant ! Plus sérieusement en utilisant une grosse peluche ou une poupée vous allez pouvoir vous concentrer sur la technique, constater les effets du flash suivant l’orientation ou les réglages de votre appareil photo. Utiliser un sujet statique dans cette phase d’apprentissage vous libère du stress d’avoir un modèle devant vous qui a autre chose à faire que d’attendre que vos réglages soient bons! Une fois que vous aurez obtenu le résultat que vous recherchiez, vous pourrez remplacer ‘Baloo’ par un vrai modèle et vous concentrer sur le shooting plutôt que sur vos réglages. Le shooting n’en sera que meilleur.

1 – Le matériel

Hormis votre fidèle appareil photo, vous aurez besoin d’un flash cobra, d’un système de déclenchement à distance ou le cas échéant d’un câble de synchro flash, d’un parapluie réflecteur et enfin d’un trépied.

Et voilà ce que cela donne une fois tout installé :

portrait-flash-installation

Pour ma part j’utilise un Nikon D750 avec un flash cobra Godox V860n + le système de déclenchement à distance Godox 433Mhz.

2 – Positionner le flash

Vous aurez peut être remarqué que sur mon installation je n’ai pas ouvert complétement le parapluie. Ne vous inquiétez pas c’est voulu ! En effet refermer le parapluie permet de concentrer la lumière produite par le flash et ainsi éviter que cette même lumière se diffuse sur les murs blancs.

Pour obtenir un fond noir même en plein jour avec des murs blancs nous allons nous servir de la fameuse loi de carré inverse ! Pas d’inquiétude, pas besoin d’avoir fait math sup’ pour comprendre cette règle qui est inévitable si vous utilisez un flash.

Selon cette loi, la puissance de la lumière sera inversement proportionnelle au carré de la distance. Par exemple si nous bougeons notre sujet à 3 mètres de la source lumineuse (3×3 =9 donc 1/9) la puissance de la lumière descendra à 1/9 ème de sa puissance de départ.

Si comme moi vous n’êtes pas un grand fan de math, vous n’avez qu’une seule chose à retenir : Dès les premiers mètres la puissance du flash chute considérablement puis reste quasi constante sur plusieurs mètres ! Voici un petit schéma qui vous aidera à visualiser comment la lumière s’affaiblit de 1 à 10 mètres.

loi-carré-inverse

Vous pouvez constater qu’entre 1 mètre et 2 mètres, il y a une chute spectaculaire de 75% de la puissance, alors qu’entre 4 et 10 mètres nous perdons seulement 5% de puissance.

Pour obtenir un fond noir il va donc falloir positionner le sujet proche du flash et s’éloigner le plus possible des murs.

3 – Orienter le réflecteur

La position du réflecteur est également très importante. C’est lui qui va permettre de concentrer et diriger la lumière produite par le flash afin que celle-ci puisse éclairer le sujet sans rebondir sur les murs.

En portrait, positionner le flash sur un côté se fait souvent afin d’obtenir ce que l’on appel un éclairage ‘Rembrandt’. Nous allons donc faire de même tout en prenant soin d’orienter les bords du réflecteur afin d’éclairer uniquement le visage de ‘Baloo’.

portrait-flash-orientation

4 – Faites une photo complètement noire

Une fois vos sujet et flash positionnés, vous allez devoir régler votre appareil pour le rendre ‘aveugle’ (flash éteint). Pour ce faire, baisser les ISO au minimum et fermer l’ouverture de votre objectif.

Attention ! Vous ne pourrez pas jouer sur la vitesse. En effet, si vous utilisez un déclencheur radio il y a peu de chance pour qu’il soit compatible ‘HSS’ (High Speed Synchronisation). Sans entrer dans des explications longues et complexes, votre flash cobra va émettre un seul et unique flash lorsque que vous allez appuyer sur le déclencheur. En fonction de votre configuration, le flash va se déclencher au premier ou au second rideau (regardez la vidéo ci-dessous pour bien comprendre le fonctionnement des rideaux).

Si la vitesse d’obturation est trop élevée, le temps que le premier rideau s’abaisse et que le flahs se déclenche, le deuxième rideau lui est déjà en train de descendre! Résultat vous obtenez une photo avec une bande noire sur une partie de votre photo…

Les flash compatibles HSS vont pouvoir se synchroniser à des vitesses beaucoup plus élevées en émettant plusieurs flash durant la descente des rideaux. Ainsi le capteur de votre appareil photo reçoit la même quantité de lumière sur son ensemble. Les systèmes HSS sont utiles si vous shootez en extérieur en pleine journée (la luminosité étant trop forte, vous n’arrivez pas à rendre votre appareil aveugle à une vitesse de 1/200eme de sec).

Avec cette contrainte vous allez devoir vous limiter à des vitesses d’obturation assez faibles (1/200 voir 1/250eme de secondes)

photo-noir

Voici les réglages qu’il m’a fallut pour obtenir une image complétement noire :

  • ISO : 50
  • Vitesse : 1/200eme de seconde
  • Ouverture : f9

5 – Activer le flash

Il ne vous reste plus qu’à activer votre flash, le régler en manuel et commencer à shooter ! Procédez par étape. D’abord avec 1/16 de puissance puis 1/8 ou même plus. Si avec la lumière du flash vous apercevez les murs vous avez plusieurs options :

  • Fermez davantage votre objectif
  • Réduisez la puissance du flash
  • Peaufinez l’orientation du réflecteur
  • Prenez vos photos avec un angle différent

Et voilà le tour est joué ! Il n’y a plus qu’à passer au post-traitement pour un résultat impeccable ! Merci Baloo!

portrait-flash

 

 

Laisser un commentaire